Pascal Roquebert – Consulting Restauration

Browsing CategoryGestion événementiel en restauration

Le Splendid – les férias Splendides

Le Splendid est un lieu emblématique de la ville de Dax. Situé en plein coeur des Landes en Nouvelle-Aquitaine, cet hôtel est le symbole d’une architecture du patrimoine français.

Chaque année depuis quatre ans maintenant, je suis chargé de transformer le Splendid, pour accueillir des milliers de visiteurs en quelques jours. Alors que la ville se pare de rouge & blanc, je prépare le Splendid, à l’intérieur, comme à l’extérieur.

C’est un projet qui nécessite de nombreuses compétences & partenaires. Effectivement, je suis en charge de l’agencement des tentes, des bars extérieurs & intérieurs. De plus, j’ai pour mission la tarification des cartes boissons, ainsi que le choix des fournisseurs.  

Je fais par la suite appel à mes meilleurs atouts dans le cadre du recrutement & de la gestion du personnel pour gérer le flux : barmans, serveurs. C’est une équipe de 40 personnes qui est alors mis en place en quelques semaines.

Cette année, nous avons fait appel à Nouvelles Substances pour décorer l’extérieur des bars, et lui donner ainsi un nouvel habit.

 

Le site du Splendid

La table de Pascal – La première Aventure

Ce restaurant fût mon premier établissement. Je l'ai ainsi agencer tel un bouchon lyonnais, ou bistrot parisien qui n’existait pas sur Dax. L'aventure à durée 15 ans, ou j'ai pu apprendre de A à Z à gérer un restaurant. Avec mon équipe, nous avons su répondre à une demande précise, fidéliser une clientèle tout au long de l'année, avec une cuisine "bistronomique", mettant en avant la richesse de nos producteurs Landais.

Et ce fût un énorme succès, une adresse reconnue en Nouvelle-Aquitaine.

Alors que Dax se remplissait de rouge & de blanc, la Table de Pascal était incontournable, tant au niveau des festayres, ou des habitués à la recherche d'un mariage de qualité & d'ambiance.

 

Extrait de l'article Sud Ouest du 08/07/2011:

Pascal Roquebert a passé le relais, mais il laisse une marque indélébile sur ce qui fut son coup de cœur pendant plus de quinze ans. « Il nous a beaucoup appris. Pascal, c’était un sacré personnage, avec sa grosse voix et ses santiags.

C’était une référence à Dax, il connaissait beaucoup de monde. Il avait fait l’École supérieure de cuisine française à Paris. Puis il avait travaillé dans des grands restaurants, chez Alain Dutournier au Carré des feuillants, ou chez Jean Coussau au Relais de la Poste, à Magescq.

Avant d’ouvrir ce bistrot de Dax, il avait aussi travaillé aux États-Unis pendant cinq ans, dans le Connecticut. C’était son rêve, et puis il a eu envie de revenir chez lui… Ce style, cette décoration, ça vient de lui, c’est ce qui donne à cet endroit un aspect chaleureux, où on a vite l’impression d’être chez soi.

Lire l'article